Cap sur les joyaux historiques de l’Afrique

Voter pour cet article

 

L’Afrique est une destination qui ne cesse d’attiser la curiosité des voyageurs. Cet immense continent possède des sites hors du commun qui attirent, chaque année, des milliers de touristes en quête de découverte sur cette terre mystérieuse. Parmi les endroits à ne pas manquer dans cette partie du globe, il y a la cité égyptienne de Gizeh. Cette localité est célèbre pour ses pyramides. La mieux connue de ces monuments est celle de Khéops. Cet énorme tombeau est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est considéré depuis près de 2 000 ans comme l’une des sept merveilles du monde. Dans cet édifice, les routards pourront admirer des chambres funéraires, des grottes et la « grande galerie ». Cette dernière est une antichambre qui représente l’élément architectural le plus remarquable de l’Ancien Empire.

Gebel Barkal, le mont Olympe du Soudan

Gebel Barkal est un must lors d’un voyage sur mesure Afrique. Cette formation géologique, surnommée la montagne Pure, se trouve sur l’ancien royaume de Koush, dans le territoire soudanais. Elle fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce promontoire rocheux fut considéré comme la manifestation physique du dieu égyptien Amon. Elle abrite des ruines de nombreux édicule religieux montrant la sacralité de cette merveille naturelle. Parmi les vestiges exceptionnels situés au pied du Gebel Barkal, il y a le temple d’Amon de Napata. Ce complexe a été érigé par plusieurs pharaons comme Thoutmosis III, Ramsès II ou encore Piyé. Il est orné d’un dromos avec des criosphinx, de pylônes et de sculptures. Le sanctuaire de Mout est aussi un joyau archéologique de cette zone. Ce monument a été érigé par le souverain Taharqa. Il est dédié à l’adoration de la déesse Mout.

Leptis Magna, une métropole antique de Lybie

L’antique cité de Leptis Magna est un endroit à ne pas manquer pendant un voyage de découverte en Libye. Cette localité était l’une des villes les plus importantes de la république de Carthage. Elle se trouve à proximité de la municipalité de Khoms, à l’embouchure de l’oued Lebda. Ce lieu est inscrit sur la liste du patrimoine mondial en péril de l’UNESCO. Dans cette ruine, les routards pourront admirer des vestiges de magnifiques monuments comme le nymphée, les thermes d’Hadrien et l’arc de Septime Sévère. Ce dernier est le plus beau des arcs de triomphe de Leptis Magna. Il fut construit en l’an 203 pour commémorer la visite de l’empereur Lucius Septimius Severus Pertinax. Les globe-trotters qui explorent cesite ont également la possibilité d’observer le port de Lepcis Magna.

Dougga, un joyau historique de Tunisie

Dougga est une adresse immanquable lors d’un circuit d’aventure en Tunisie. Ce site archéologique s’étend sur 70 ha. Il représente la « petite ville romaine la mieux conservée de l’Afrique du Nord ». Cette ancienne municipalité est classée en tant que patrimoine mondial. Elle se trouve à proximité de la métropole de Téboursouk. Dans ce complexe, les touristes peuvent apercevoir des bâtisses datant du IIe et du IIIe siècle. Parmi les constructions qui méritent un détour dans cette localité, il y a le mausolée libyco-punique. Ce sanctuaire est l’un des rares édifices de style royal numide. Le Capitole est aussi un must de Dougga. Ce temple est dédié aux trois divinités romaines à savoir Jupiter, Junon et Minerve. Il fut érigé au XVIIe siècle par Thomas d’Arco.